Je m'active lanaudière

La campagne Je m’active dans ma ville à Joliette : une réduction de 45 tonnes des émissions de gaz à effet de serre!

Basée sur la campagne Je m’active dans mon quartier d’Équiterre, le projet pilote Je m’active dans ma ville s’est déroulé à Joliette d’octobre 2010 à octobre 2012. Ce projet s’articulait autour de trois axes principaux : la santé, la vitalité des commerces et la qualité de l’environnement. Dans le cadre de cette campagne, plusieurs groupes cibles (citoyens, travailleurs, étudiants, élus, employeurs, commerçants, décideurs) ont été interpellés. Les initiatives menées durant les deux dernières années ont produit des changements de comportement en matière de transport qui ont entrainé une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 45 tonnes d’équivalent CO2. Si l’on considère le nombre de kilomètres parcourus en voiture dans la région, ce résultat correspond à une diminution d’environ 200 000 km.

Promouvoir le transport actif, le transport collectif et l’achat de proximité chez les citoyens, les travailleurs et les étudiants

Plusieurs actions ont été posées durant la campagne afin de sensibiliser autant les citoyens, les travailleurs que les étudiants à réduire l’utilisation de la voiture lorsqu’ils sont seuls à bord. D’ailleurs, en cours de projet, dix capsules d’information traitant de sujets liés au trois axes de la campagne ont été publiées dans le Journal du centre-ville. De plus, près de 12 000 citoyens, travailleurs et étudiants ont reçu les outils de sensibilisation produits dans le cadre de la campagne. De toutes les activités offertes, la Journée sans ma voiture est celle qui a le mieux réussi à rejoindre ces groupes ciblés par la campagne. Cette journée thématique, remplie d’activités et de démonstrations, a attiré au centre-ville de Joliette 600 personnes en 2011 et 800 en 2012 intéressées aux modes de transport alternatif à l’automobile. À la fin du projet pilote, 71 % des participants aux concours ayant répondu à notre sondage en ligne avaient moins utilisé leur voiture pour leurs déplacements en solo.

Encourager les élus, les employeurs, les commerçants et les décideurs à promouvoir les transports actif et collectif

Dans le cadre du projet pilote, plusieurs initiatives ont été instaurées pour que les élus, les employeurs, les commerçants et les décideurs posent des gestes pour faciliter l’adoption du transport actif et du transport collectif. Parmi celles-ci, un cocktail a été organisé dans le but de faire visionner le film Saga cité de Vivre en ville aux décideurs des trois villes constituant le Grand Joliette ainsi qu’aux dirigeants d’institutions de la région. L’intérêt de ce court métrage d’animation est qu’il présente des concepts d’aménagement permettant de lutter contre les changements climatiques en lien avec la campagne Je m’active dans ma ville. Une formation sur l’aménagement et l’écomobilité[1] a aussi été organisée à l’intention des élus et fonctionnaires de la Ville de Joliette dans le  but de leur fournir des outils leur permettant de faciliter l’utilisation du transport actif et du transport collectif chez les citoyens, les travailleurs et les étudiants. La présentation du Guide de bonnes pratiques : L’aménagement et l’écomobilité a été suivie par un atelier pratique sous la forme d’une marche exploratoire pour permettre aux participants d’expérimenter le concept d’écomobiliité. La formation a fait ressortir les points positifs des aménagements de la ville de Joliette tout en permettant d’identifier certains points à améliorer pour favoriser l’écomobilté. Les employeurs, les commerçants et dirigeants d’institutions n’ont pas été en reste car ils ont été incités à mettre en œuvre des actions concrètes en vue de promouvoir et faciliter l’adoption du transport actif, du transport collectif et de l’achat de proximité chez leurs employés, clients ou usagers. C’est ainsi que 70 gestes ont été posés par 34 organisations de Joliette. La diffusion des outils de sensibilisation de la campagne s’est avérée le geste le plus populaire.

S’impliquer, c’est toujours possible

Vous ne vous êtes pas impliqués dans la campagne Je m’active dans ma ville à Joliette et vous désirez le faire maintenant? Il n’est pas trop tard. Le présent site Internet et notre page Facebook sont toujours à votre disposition pour vous conseiller dans l’acquisition de nouvelles habitudes en matière de transport ou pour vous outiller afin d’en favoriser l’adoption. Le gouvernement du Canada étant frileux à s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique, à nous de prendre la situation en main et d’agir dans notre milieu de vie.



[1] Selon Isabelle Boucher et Nicolas Fontaine, auteurs du Guide de bonnes pratiques : L’aménagement et l’écomobilité, l’écomobilité est favorisée dans « un milieu qui permet l’utilisation de différents modes de déplacement, laissant ainsi à la collectivité le choix de la marche, du vélo, du transport collectif ou de la voiture. »

« Retour